Qu’est-ce qu’un VPS ?

Un VPS  ou Virtual Private Server permet l’hébergement des sites ou des applications logicielles web. Le VPS est identique à un serveur dédié dont le prix de location est abordable et l’utilisation ne requiert pas beaucoup trop de technique. Il permet d’isoler plusieurs applications dans un même ordinateur virtuel consacré au client. A chaque client est alloué un espace privé dont le volume est relatif. Il est indispensable pour réussir son ecole informatique toulouse de connaître les bases de son fonctionnement.  

un-vps.jpg

Les principes d’architectures d’un VPS

Il s’agit de simuler une machine sur plusieurs machines. Un VPS est une sous-partie logique d’un serveur d’hébergement. Les ressources sont partagées entre différentes partitions logiques. Ces partitions sont indépendantes entre elles. En ce qui concerne le système, il s’agit d’une machine virtuelle.

machine-virtuelle.jpg

Plusieurs solutions de virtualisation  d’un serveur sont disponibles dont certaines utilisent le noyau commun sur lequel sont basées des solutions  présentant   de bonnes performances mais marquant le choix des systèmes d’exploitation.  D’autres solutions se fondent  sur la para-virtualisation et marchent comme des émulateurs matériels où chaque machine virtuelle accueille n’importe quel système d’exploitation.

Les avantages et les inconvénients dans l’utilisation d’un VPS ?

Un VPS  est avantageux du fait qu’il donne à chaque administrateur de serveur la possibilité d’accès au niveau racine de son serveur virtuel. Par ce principe, l’administrateur peut installer ou supprimer des logiciels. Il  peut placer des autorisations ou créer des comptes. En effet, le VPS est l’arrangement parfait entre la liberté du dédié et la souplesse d’évolution et la quiétude  d’esprit amenés par la virtualisation. La liberté d’administration admet l’installation des distributions sélectionnées et l’option pour les pré-installations telles que e-commerce ou CMS.  Un autre avantage s’explique par la croissance des applications et des qualités inversement proportionnelles aux prix à payer. Et enfin, la continuité d’activité dépend d’une infrastructure librement disponible et sans difficulté.       

Les inconvénients du VPS sont presque semblables aux avantages où le contrôle d’un compte serveur VPS s’avère risqué  si l’administrateur ne soigne pas ses interventions. Le risque de supprimer accidentellement des fichiers ou placer incorrectement des autorisations peut provoquer l’accès d’un virus  dans le système.

Author: Chloe

Share This Post On