L’informatique et les jeux vidéo

L’informatique et les jeux vidéo

Un jeu vidéo implique une interaction humaine avec une interface utilisateur qui est nécessaire pour produire un retour visuel sur un appareil vidéo.

Fichier attaché manquant

Lors d’une formation, l’objectif est d’acquérir les compétences en programmation informatique, en conception d’interfaces, en analyse et conception de système, en environnement technologiques (réseaux et systèmes d’exploitation, en nouvelles technologies y compris le mobile.  

La création des jeux vidéo

Trois concepts d’instruments modernes sont actuellement reconnus dans la création de jeux vidéo. Le premier utilise un système d’événements très intuitif, et le créateur, qui ne dispose même pas une connaissance approfondie en programmation, glisse et dépose les actions à réaliser par les objets interactifs. Il peut se servir du Game Maker Studio ou du Game Develop.

Fichier attaché manquant
 
Le deuxième inclut par défaut toutes les conventions. Le créateur ne va plus coder les systèmes de combat, les personnages ou l’inventaire. Les graphismes nécessaires et les musiques y afférents sont déjà disponibles. Le créateur peut se servir des logiciels gratuits comme Mugen ou 2d Fighter Maker 2015.  

Le troisième nécessite de solides connaissances en programmation. Ce sont des outils polyvalents. Ce sont surtout les développeurs indépendants qui s’en servent. Le RPG Maker qui permet de concevoir des jeux de rôle et des jeux vidéo en deux dimensions comme les jeux de courses est payant.  

Quels sont les effets physiologiques et psychologiques des jeux vidéo ?

Sur le plan physiologique, l’abus de jeux vidéo entraîne des déformations osseuses et des lésions douloureuses sur la paume des mains et sur les doigts. Les « addicts » peuvent attraper  la maladie Wii-Ellbow ou irritation du coude, douleurs de bras, poignets.

Sur le plan psychologique, les effets positifs comme amélioration de reflexe, stimulation de la vue, etc. peuvent provoquer des effets négatifs comme la nervosité, la fatigue du cerveau et de la vue. Les adeptes de jeux vidéo sont moins ouverts  à l’entourage. Le jeu vidéo peut être utilisé comme thérapie.

Author: Chloe

Share This Post On